Diderot, Paradoxes sur le comédien

Peut-être avec une certaine exagération calculée, Jacques Attali affirmait-il, en 2012, que parmi les personnalités dont il avait fait la biographie, de Pascal à Karl Marx, de Gandhi à Diderot, celle de Diderot avait été celle qui lui avait fait comprendre de façon la plus enthousiaste l’actualité : « à mon sens, dans un siècle, il sera probablement le seul philosophe des Lumières à voir son étoile grandir. Le seul, en tout cas, qui nous sera encore utile, par ses idées comme par sa façon de réfléchir». Selon lui, c’est chez Diderot, « que Pirandello, Beckett, Butor, Kundera, notamment, trouveront une part de leur inspiration ». En effet, Diderot, connu surtout comme l’éditeur de l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, est un penseur qui mérite d’être étudié aujourd’hui bien au-delà de son travail d’éditeur. Ce deuxième volume de la collection « Entr’acte » projette un regard critique sur la pensée diderotienne sur le Théâtre, les Arts et les Sciences, ainsi que sur sa fortune, en France ou à l’étranger, notamment au Portugal et en Espagne.

Date de parution :

04/04/2015

Nombre de pages :

400

Genre :

Essais littéraires

Langue :

Français

ISBN :

9782304045260

eISBN :

9782304245271

Livre numérique

14,99 €

Livre papier

33,90 €