Mille jours de la vie d’un déporté qui a eu de la chance

Les survivants de la déportation attribuent souvent à la chance les circonstances dans lesquelles ils échappèrent à une mort certaine. Ils évoquent également l’aléatoire et l’arbitraire qui régnaient dans le système concentrationnaire nazi. Théodore Woda met la chance au cœur de son témoignage car il démontre que, malgré que la destruction de tous les juifs soit programmée par le IIIe Reich allemand, la chambre à gaz ou la mort lente par la faim et/ou les mauvais traitements n’a pas toujours été la fin du parcours du déporté juif. On ne peut pas dire que la chance ait été avec lui lorsque la Gestapo, lors d’un contrôle, l’arrête au seul motif d’être juif, puis le déporte du camp de Drancy par le convoi n° 33.

Date de parution :

13/04/2006

Nombre de pages :

160

Genre :

Histoire : juifs

Langue :

Français

ISBN :

9782748169966

eISBN :

9782304048230

Livre numérique

4,99 €

Livre papier

15,90 €